Les aides aux entreprises

Alternance
Les aides

L'alternance c'est l'avenir de tous. Le plan de développement de l'apprentissage a pour but de renforcer l'attractivité de ce contrat, des aides existent pour les entreprises !

Concernant le Contrat d’Apprentissage

  • Des exonérations de cotisations sociales,
  • L'aide "TPE jeunes apprentis" : une exonération de charges et de salaires pour les entreprises de moins de 11 salariés embauchant des apprentis mineurs. Le salaire des apprentis mineurs dans les TPE est ainsi pris en charge par l’Etat,
  • Une aide au recrutement d'un premier apprenti et d'apprentis supplémentaires de 1 000 euros pour les entreprises de moins de 250 salariés,
  • Une aide financière au "contrat de génération" (4 000 euros par an pendant 3 ans). A l’issue de la période d’apprentissage, le jeune apprenti doit être recruté dans une entreprise de moins de 300 salariés comptant au moins un salarié âgé de plus de 57 ans (ou un salarié recruté âgé d’au moins 55 ans),
  • Un crédit d’impôts de 1 600 euros, désormais ciblé (2 200 euros pour des publics tels que les apprentis handicapés) sur la première année de formation conduisant à un diplôme ou un titre professionnel de niveau III, ou inférieur (BTS, DUT, BAC, CAP…),
  • Une déduction fiscale de taxe d’apprentissage pour les entreprises de 250 salariés et plus qui dépassent le seuil de 5% de contrats favorisant l’insertion professionnelle : contrats d’apprentissage, de professionnalisation, embauche d’un doctorant en Convention Industrielle de Formations par la REcherche (CIFRE) et Volontariat International en Entreprise (VIE).

 

 

Concernant le Contrat de Professionnalisation